Ministère de l’Economie et de la Prospective
DGEPF

Accueil / Actualités / La Beac lance un dispositif d’apport de liquidité d’urgence aux banques des six Etats de la Cemac


La Beac lance un dispositif d’apport de liquidité d’urgence aux banques des six Etats de la Cemac


Logo

Au regard de la situation économique difficile que traverse les pays de la sous-région, le Comité de Politique Monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l'Afrique Centrale (BEAC) a adopté le 19 décembre 2017, à Yaoundé, "la décision portant sur le cadre général du dispositif d'apport de liquidité d'urgence aux établissements de crédits des pays membres. Cette décision a été prise lors du Comité de politique monétaire de la BEAC qui s'était tenu le 22 mai 2017.

Selon le Gouverneur de l'institution, ce dispositif devrait permettre aux établissements de crédit jugés solvables, de faire face aux tensions temporaires de liquidité pouvant affecter la stabilité financière.

Ce système est suffisamment encadré pour éviter que les établissements de crédits ne déjouent les procédures et ne s'en servent, pour simplement capter de la liquidité supplémentaire, bien que ne se trouvant pas en situation de trésorerie difficile. C’est pourquoi toutes les dérives observées seraient sanctionnées. Ces sanctions vont jusqu'à l'interdiction de distribuer les dividendes aux actionnaires, avant le remboursement complet des fonds mis à disposition par la Banque Centrale, sous le contrôle et la surveillance de la Commission Bancaire de l'Afrique Centrale (COBAC).

Analysant les perspectives macroéconomiques sous-régionaux, ainsi que les différents facteurs influençant la stabilité monétaire et financière au sein de la CEMAC, le CPM de la BEAC a par ailleurs décidé de maintenir inchangés le taux d’intérêt des appels d’offres, celui de pénalité aux banques et Trésors publics, les taux d’intérêts sur les placements des banques, les coefficients et le taux de rémunération des réserves obligataires.

 agenceecofin.com du 21 décembre 2017

Publié le : 16 - 11 - 2018