Ministère de l’Economie et de la Prospective
DGEPF

Accueil / Missions et organisation / Les missions de la DGEPF


Les missions de la DGEPF


Placée sous l’autorité du Ministre en charge de l’Economie, la Direction Générale de l’Economie et de la Politique Fiscale a pour missions :

  • d’analyser, d’orienter et de promouvoir l’Economie nationale;
  • de concevoir les stratégies économiques et sociales de l’Etat;
  • de contrôler et d’orienter les secteurs clés de l’Economie nationale;
  • de créer les conditions d’un environnement économique attractif et compétitif à partir des textes législatifs en la matière ;
  • de collecter toutes les informations à caractère économique et sociale ;
  • d’élaborer des prévisions économiques ;
  • de mener des études d’impact économique ;
  • de prendre toutes les dispositions nécessaires à l’application de la réglementation de change;
  • de donner si possible, l’accord à toute demande d’autorisation d’opérations de change, de mouvements de capitaux, de règlement de toute nature entre le Gabon et l’étranger ;
  • d’analyser les flux financiers avec l’extérieur ;
  • de prendre part ou d’organiser des séminaires, des forums et des rencontres avec les opérateurs économiques ;
  • de participer aux réunions du conseil national du crédit et du comité de la balance des paiements;
  • de mener des enquêtes économiques et sociales sur toute l’étendue du territoire gabonais;
  • de proposer des projets de textes législatifs sur les questions économiques et financières.

La Direction Générale de l’Economie et de la Politique Fiscale comprend six (6) Directions et quatre (4) cellules :

  • La Direction de la Prévision  et des Analyses Economiques;
  • La Direction des Institutions Financières ;
  • La Direction des Programmes Sectoriels;
  • La Direction des Synthèses et de la Promotion Economiques;
  • La Direction  de la Politique Fiscale ;
  • La Direction du Personnel et des Moyens;
  • La Cellule des Enquêtes et  des Etudes Sociales;
  • La Cellule  de la Micro-finance;
  • La Cellule de la Promotion de l'Economie Provinciale;
  • La Cellule des Etudes et de la Recherche.


La DIRECTION DE LA PRÉVISION  ET DES ANALYSES ECONOMIQUES est chargée notamment :

-    d’étudier les principales grandeurs macroéconomiques ;
-    d’étudier les outils de la puissance publique ;
-    d’analyser l’impact économique du budget de l’Etat ;
-    d’élaborer les prévisions économiques.

La Direction de la Prévision  et des Analyses Economiques comprend :

-    le Service de la Prévision Economique ;
-    le Service de la Cohérence Macroéconomique;
-    le Service du Suivi des Agrégats Economiques.


  • Le Service de la Prévision Economique est chargé :
  • d’élaborer des prévisions économiques à court et moyen terme ;
  • de construire des outils de prévision adaptés aux exigences internationales actuelles ;
  • d’analyser et d’évaluer l’impact des mesures de politiques économiques ;
  • de prévoir les comportements futurs des variables macroéconomiques ;
  • de suivre l’évolution de l’indice des prix à la consommation et des déflateurs sectoriels ;
  • de suivre l’évolution des comptes nationaux ;
  • de concevoir des outils d’analyse des comportements économiques ;
  • de réaliser des études.


Le Service de la Cohérence Macroéconomique est chargé :

  • de suivre l’évolution des inter-relations macroéconomiques entre les principales variables des quatre secteurs de l’économie ;
  • de vérifier l’équilibre macroéconomique fondamental qui lie l’offre à la demande ;
  • de suivre l’évolution de la masse monétaire et du solde courant de la balance des paiements ;
  • de suivre l’évolution du Tableau des Opérations Financières de l’Etat;
  • de suivre l’évolution du revenu national disponible;
  • de réaliser des études.

Le Service du Suivi des Agrégats Economiques est chargé :

  • de suivre l’évolution des agrégats macroéconomiques
  • de suivre l’exécution du budget de l’Etat ;
  • de suivre l’évolution des relations commerciales y compris la balance des paiements ;
  • de calculer les indices du commerce extérieur, de les analyser et de faire des propositions de politique commerciale ;
  • de suivre l’intégration régionale et les indicateurs économiques de la sous-région ;
  • de suivre l’évolution de l’emploi et des salaires du secteur moderne (analyse et proposition des mesures de politique de l’emploi  et des revenus) ;
  • de réaliser des études.


La DIRECTION DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES est chargée notamment :

-    d’étudier les principaux indicateurs financiers ;
-    d’analyser la conjoncture financière internationale ;
-    de faire appliquer la Réglementation de change.

La Direction des Institutions Financières comprend :


-    le Service « Etablissements bancaires et financiers » ;
-    le Service « Compagnies d’assurance »,
-    le Service Juridique et Réglementaire.

Le Service « Etablissements bancaires et financiers » est chargé :

  • de suivre et d’analyser les activités des banques et des établissements financiers et des ratios prudentiels;
  • de faire la mise à jour de la base des données des opérateurs (Banques et Etablissements financiers) agréés ;
  • d’analyser la situation monétaire ;
  • de suivre les mesures des politiques monétaires prises par la BEAC ;
  • de réaliser des études.

Le Service « Compagnies d’assurance » est chargé :

  • de suivre et d’analyser les activités des compagnies d’assurances;
  • de faire la mise à jour de la base des données des compagnies d’assurances;
  • de réaliser des études.

Le Service Juridique et Réglementaire  est chargé :

  • de faire appliquer la Réglementation des changes par les banques et assimilés et les bureaux de change ;
  • d’instruire les dossiers de demandes d’ouverture des bureaux de change ;
  • d’examiner les dossiers de demandes de comptes en devises ;
  • de tenir les statistiques de transferts de fonds ;
  • de réaliser des études.


La DIRECTION DES PROGRAMMES SECTORIELS est chargée notamment :

-    de suivre la conjoncture économique nationale ;
-    de participer à la mise en œuvre des politiques sectorielles.

La Direction des Programmes Sectoriels comprend :

-    le Service Secteur Primaire ;
-    le Service Secteur Secondaire ;
-    le Service Secteur Tertiaire.

Le Service Secteur Primaire  est chargé :

  • de mener la collecte et la gestion de l’information conjoncturelle nationale en rapport avec le Secteur Primaire (Gabon vert) à travers les enquêtes économiques ;
  • de procéder à des analyses en vue de l’élaboration des notes trimestrielles de conjoncture ;
  • d’élaborer le rapport annuel sur la situation économique du pays consigné dans le Tableau de Bord de l’Economie ;
  • de préparer le contexte économique national annexé au Rapport Economique et Financier des projets de lois de finances (initiale et rectificative) et de loi de règlement ;
  • d’organiser  la concertation entre les administrations économiques et financières et les opérateurs économiques ;
  • de proposer des mesures de politiques sectorielles en relation avec les administrations assurant la tutelle d’un secteur économique ;
  • de réaliser des études.
  • Le Service Secteur Secondaire  est chargé :
  • de mener la collecte et la gestion de l’information conjoncturelle nationale en rapport avec le secteur secondaire (Gabon industriel) à travers les enquêtes économiques ;
  • de procéder à des analyses en vue de l’élaboration des notes trimestrielles de conjoncture ;
  • d’élaborer  le rapport annuel sur la situation économique du pays consigné dans le Tableau  de Bord de l’Economie ;
  • de  préparer le contexte économique national annexé  au Rapport Economique et Financier des projets de lois de finances (initiale et rectificative) et de loi de règlement ;
  • d’organiser la concertation entre les administrations économiques et financières et les opérateurs économiques ;
  • de proposer des mesures de politiques sectorielles en relation avec les administrations assurant la tutelle d’un secteur économique ;
  • de réaliser des études.


Le Service Secteur Tertiaire est chargé :

  • de mener la collecte et la gestion de l’information conjoncturelle nationale en rapport avec le secteur tertiaire (Gabon des services) à travers les enquêtes économiques ;
  • de procéder à des analyses en vue de l’élaboration des notes trimestrielles de conjoncture ;
  • d’élaborer  le rapport annuel sur la situation économique du pays consigné dans le Tableau  de Bord de l’Economie;
  • de  préparer le contexte économique national annexé  au Rapport Economique et Financier des projets de lois de finances (initiale et rectificative) et de loi de règlement ;
  • d’organiser  la concertation entre les administrations économiques et financières et les opérateurs économiques ;
  • de proposer des mesures de politiques sectorielles en relation avec les administrations assurant la tutelle d’un secteur économique ;
  • de réaliser des études.


La DIRECTION DES SYNTHÈSES ET DE LA PROMOTION ECONOMIQUES  est chargée notamment :

-    d’Assurer  la synthèse de l’ensemble des informations économiques et sociales ;
-    de mener des études et de proposer des mesures économiques et sociales;
-    d’assurer la promotion de l’économie gabonaise.

La Direction des Synthèses et de la Promotion Economiques  comprend :
 
-    le Service  de la Promotion Economique;
-    le Service des Synthèses Economique et Sociale;
-    le Service de l’Information et de la Publication.

Le Service de la Promotion Economique est chargé :

  • de réaliser des études et autres travaux débouchant sur des mesures de politiques économiques;
  • de suivre la politique économique du gouvernement;
  • de proposer et de préparer les activités de promotion de l’économie nationale.

Le Service des Synthèses Economique et Sociale est chargé:

  • de faire la synthèse et la cohérence de toute l’information économique et sociale;
  • d’organiser et de rédiger le rapport des journées économiques du Gabon ;
  • de procéder  aux publications de la DGEPF ;de constituer une base de données permanente sur l’environnement économique international et sous-régional.

Le Service de l’Information et de la Publication est chargé :

  • de gérer le fonds documentaire du Centre de Documentation ;
  • de gérer et de conserver les archives de la DGEPF ;
  • d’élaborer et de proposer à la hiérarchie des dossiers de presse sur des questions d’actualité ;
  • de concevoir, produire et publier les documents et autres outils de communication de la DGEPF.


La DIRECTION DE LA POLITIQUE  FISCALE est chargée notamment :

-    de participer à la conception et à l’élaboration de la politique fiscale du Gouvernement ;
-    d’assurer le suivi des critères de convergence régionaux et internationaux en matière de fiscalité ;
-    de mesurer et d’analyser l’impact des décisions fiscales adoptées par le Gouvernement.

La Direction de la Politique  Fiscale comprend :

-    le Service de la Fiscalité Intérieure ;
-    le Service de la Fiscalité Sous- régionale,  internationale et Multilatérale.

Le Service de la Fiscalité Intérieure est chargé :

  • de participer à la conception de la politique fiscale du Gouvernement et d’évaluer l’impact des mesures fiscales adoptées par le Gouvernement dans les lois de finances ;
  • de suivre la fiscalité de la communication ;

Le Service de la Fiscalité Sous- régionale, Internationale et Multilatérale est chargé :

  • d’assurer le suivi des politiques fiscales au niveau sous-régionale, internationale et des organismes multilatéraux (OMC);
  • de mener des études comparatives sur la fiscalité susceptible de promouvoir l’emploi et l’investissement étranger.


La DIRECTION DU PERSONNEL ET DES MOYENS est chargée notamment :

-    de préparer et d’exécuter les budgets de fonctionnement et d’investissement de la DGEPF ;
-    de gérer les dossiers administratifs ;
-    d’établir des partenariats avec les correspondants des autres administrations compétentes intervenant dans les processus de suivi des actes administratifs (DGFP, Solde, DGB, SGG, PR, Primature, IGS, SG, DCAF et DCP…);
-    de gérer les Ressources Humaines en collaboration avec les services compétents ;
-    de gérer le patrimoine de la DGEPF;
-    de développer la communication interne pour renforcer la concertation et la cohésion au sein de la DGEPF.

La Direction du Personnel et des Moyens Comprend

-    le Service des affaires administratives et financières ;
-    le Service des affaires sociales et culturelles ;
-    le Service du Matériel et  Equipements.

Le Service des Affaires Administratives et Financières est chargé :

  • de suivre les actes administratifs des agents ;
  • de mettre en place une politique de renforcement des capacités ;
  • d’élaborer les procédures budgétaires, la préparation des budgets, la mise en forme des documents budgétaires, le suivi budgétaire et l’établissement des autorisations de paiement ;
  • d’appliquer les dispositions légales et réglementaires en matière administrative ;
  • de budgétiser toutes les actions à mener et respecter le cadre des budgets adoptés, d’en assurer le contrôle et veiller à son exécution correcte ;
  • d’élaborer les états financiers et veiller à leur transmission à temps aux administrations extérieures selon la réglementation en vigueur.

Le Service des Affaires Sociales et Culturelles  est chargé :

  • de conseiller et d’orienter les agents confrontés à des difficultés familiales, professionnelles, financières et médicales ;
  • d’évaluer la situation professionnelle des intéressés ;
  • de promouvoir les activités socioculturelles des agents au sein de la DGEPF.

Le Service du Matériel et  Equipements est chargé :

  • de conseiller à la mise en place des systèmes et réseaux informatiques de la DGEPF ;
  • de mettre en œuvre une politique de renouvellement de tout le matériel et équipement  des bureaux de la DGEPF ;
  • de veiller au bon fonctionnement régulier du système d’électrification, de climatisation, de sécurité, de propreté de l’immeuble abritant la DGEPF.
Publié le : 18 - 12 - 2017